Comparer les annonces

Acheter le bon bien immobilier, jamais simple !

rawpixel-761473-unsplash

Comment acheter le bon bien immobilier ?

Acheter un bien immobilier est une décision importante, et parfois stressante. La certitude, c’est que vous souhaitez acheter le bien qui correspond à votre projet. Devez-vous acheter votre résidence principale, ou devez-vous investir ? Devez-vous céder au coup de cœur ? Quelles sont les contraintes de la copropriété ?

Voici quelques conseils pour acheter le bon bien immobilier.

Acheter sa résidence ou investir ?

Lorsque vous souhaitez devenir propriétaire, une question fondamentale vous est posée. Allez-vous investir pour louer, ou allez-vous acheter immédiatement votre résidence principale ?
Selon vos ambitions immobilières, l’une de ces deux solutions vous est plus avantageuse.

L’achat d’une résidence dans laquelle vous allez vivre vous endette naturellement sur plusieurs années. Vous le savez, votre endettement est limité au fameux taux de 33%.
En conséquence, une fois votre résidence achetée, il vous est plus difficile pour emprunter auprès de la banque. En effet, pour emprunter à nouveau, vous devrez attendre que l’endettement lié à votre achat soit terminé. Vous pourrez également accroître vos capacités d’endettement en augmentant vos revenus, ce qui est rarement chose facile…

D’autre part, lorsque vous réalisez un investissement locatif, vous vous endettez mais percevez des revenus supplémentaires : vos loyers. Vous gardez donc une capacité d’endettement car vos revenus augmentent. Vous pourrez donc acheter par la suite votre résidence principale plus rapidement que dans le sens inverse.

À lire également : quelles conséquences du prélèvement à la source sur vos projets immobiliers ?

Le piège du coup de cœur

Des acheteurs achètent parfois au coup de cœur, lequel se joue souvent sur un détail.
Toutefois, il est parfois très peu coûteux de réaliser une envie. Pourtant, certains acheteurs sont prêts à payer des milliers d’euros en plus pour un bien sur lequel ils auront flashé grâce à un petit plus ou un détail qui les aura séduits.
Comme le dit Guillaume d’Objectif : Libre et Indépendant, l’erreur à ne pas commettre est de considérer un bien immobilier comme autre chose qu’une surface et un emplacement. Tout élément d’aménagement ou de décoration est vendeur certes, mais ne représente que très peu de valeur dans celle du bien.
Il est essentiel de garder un regard objectif. Renseignez-vous sur le prix au mètre carré dans la zone, regardez les biens comparables…  Bref, essayez de développer une connaissance précise du marché local.

Le caractère « bon » ou « mauvais » de votre affaire dépend de ce que vous payez par rapport au prix du marché. Acheter en dessous du marché est une protection pour votre rentabilité et pour votre endettement.

Note : certains biens présentent un cachet qui ne peut être comparé aux moyennes. Par exemple, un appartement avec vue sur la Tour Eiffel.

Les vérifications indispensables

Lorsque vous achetez un bien immobilier, des dépenses à prévoir peuvent être très onéreuses. En priorité, vous devez donc vérifier l’état de la toiture, de la façade et de la chaudière. N’hésitez pas à vous faire accompagner d’un professionnel pour cette vérification.

La connaissance du quartier

Il est important d’avoir connaissance du quartier dans lequel est situé votre futur bien immobilier.
Vous devez vous imprégner de l’environnement de votre bien, pour identifier les mauvaises surprises potentielles. Par exemple, prenez connaissance des établissements à proximité. Vous serez conscient des nuisances sonores potentielles, comme provenant d’un bar à proximité la nuit.
Pour cela, découvrez le quartier à des moments différents de la semaine. Parcourez les rues le matin, le soir, en semaine et les week-ends.

Vérifiez également les projets de chantier en cours dans le quartier. Le paysage immobilier est-il sur le point d’évoluer ?

Essayez d’échanger avec les autres propriétaires du quartier, pour en connaître ses points forts et ses points faibles. Ils vous donneront également des informations sur le potentiel locatif si vous souhaitez investir.

À lire également : l’agence de gestion locative, une source de précieux conseils

Le cas de la copropriété

Vous êtes en situation de copropriété si vous achetez un appartement faisant partie d’un immeuble. Les autres appartements appartiennent à un ou plusieurs autres propriétaires. Ces derniers sont vos copropriétaires.

Le régime de la copropriété implique que des décisions doivent être prises collectivement. Alors que certaines nécessitent l’unanimité des propriétaires pour être prises, d’autres ne nécessitent qu’une majorité d’avis favorables. Dans ce cas, si le sujet est la réalisation de travaux (par exemple, dans la cage d’escalier), vous aurez beau ne pas être en faveur des travaux, vous serez contraints de partager les frais. D’autre part, dans le cas d’une décision nécessitant l’unanimité de la copropriété, vous ne pourrez rien entreprendre si l’un d’entre eux refuse.

Il est donc important de prendre ce partage de responsabilité en compte lorsque vous achetez un appartement. Vous renseigner auprès des copropriétaires est donc de rigueur avant de prendre votre décision !

 

Vous souhaitez discuter de votre projet ? Contactez-nous !

img

QUENTIN SAUVETRE

Articles Liés

Les français : l’impact environnemental de leur logement

Une margeur partie des français serait prêt à faire attention à l’impact environnemental de...

Lire Plus
par Antoine Bour

Marché de l’immobilier beaucoup d’acheteurs pour peu de vendeurs

D’après une étude de l'Observatoire du moral immobilier réalisée en collaboration avec...

Lire Plus
par Antoine Bour

Paris reste la star de l’immobilier haut de gamme

Une étude mondiale positionne Paris comme une des villes les plus importantes de l’immobilier de...

Lire Plus
par QUENTIN SAUVETRE

Joindre La Discussion